Sélectionner une page

FAQ

faq

Vous trouverez sur cette page les réponses aux questions que vous pouvez vous poser au sujet de notre maison d’édition.

Elle complète toutes les informations générales accessibles sur la page de présentation de notre activité éditoriale et est amenée à être actualisée selon les évolutions de notre activité et en fonction des questions que nous recevrons.

Merci de bien lire cette FAQ avant de nous soumettre un livre et pensez à venir la consulter régulièrement.

Si malgré tout vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, n’hésitez pas à nous envoyer votre question par email via le formulaire de contact.

Les Éditions Hélène Jacob, c'est quoi exactement ?

Il s’agit d’une association loi 1901, à but non lucratif, fondée par des passionnés d’écriture et d’édition qui ont voulu mettre leur expertise à votre service (le duo d’auteurs M.I.A).

Rendez-vous sur la page Rejoignez notre association pour en savoir plus ou adhérer.

Pourquoi l'adhésion à l'association est-elle obligatoire afin de publier avec vous ?

Afin de préserver notre statut d’association à but non-lucratif, nous devons faire en sorte de ne pas être considérés comme pratiquant une forme de concurrence déloyale vis-à-vis des sociétés du secteur.
En publiant seulement les livres des membres de l’association, nous évitons tout litige de ce type.

En aucun cas cette adhésion ne doit être confondue avec le principe de l’édition à compte d’auteur, qui engage généralement des sommes bien plus élevées que les 20 € annuels de cotisation que nous demandons.

De plus, adhérer à l’association est une manière pour nos auteurs de marquer leur engagement à nos côtés et de nous encourager dans notre démarche.

D’ailleurs, il n’est pas obligatoire de publier chez nous pour être membre, bien au contraire, toute personne qui souhaite nous soutenir pouvant également adhérer… ou faire un don. 🙂

Quel taux de royalties reversez-vous ?

Même si l’association ne poursuit pas une logique de bénéfices et que son statut légal empêche de toute façon toute forme de versement de dividendes à ses fondateurs, elle implique néanmoins un travail important (qui demande un minimum de rémunération) et des coûts de fonctionnement.

Le tableau des revenus vous présente le détail de la répartition 50/50 que nous proposons.

Suis-je engagé contractuellement ?

Tant que vous êtes publié chez nous, vous nous réservez l’exclusivité de la distribution de votre livre, via un contrat d’édition à compte d’éditeur.

Évidemment, vous gardez la propriété intellectuelle de votre œuvre, dont vous ne nous cédez que les droits d’édition et de publication pour une durée de trois ans au minimum, la reconduction étant possible, une fois ce délai écoulé.

Au-delà de ces trois années, si vous mettez un terme à notre collaboration, vous devrez reprendre le processus éditorial depuis le début, à partir de votre manuscrit d’origine, notre travail sur la mise en forme et la correction de votre livre, sa couverture et son ISBN n’étant pas cessibles.

Voir un exemple de contrat
Acceptez-vous les co-auteurs ?

Tout comme le duo M.I.A, vous avez peut-être envie d’écrire à deux.

Nous acceptons l’édition des titres co-signés, la procédure étant alors la suivante :

  • Chacun des auteurs doit être membre de l’association.
  • Le contrat qui nous lie fera apparaître les deux auteurs, ainsi que les pourcentages de droits qu’ils auront préalablement déterminés pour chacun d’eux d’un commun accord (par défaut 50% chacun), et devra être ratifié par les trois parties (auteurs et éditeur).
  • Le calcul des revenus se fera comme dans le cadre d’un contrat classique, sur la base du décompte individuel effectué pour chacun des deux auteurs et en fonction du pourcentage attribué à chacun d’eux dans le contrat.
Quels sont les motifs de rejet des manuscrits ?

Pour des questions notamment techniques, éthiques et juridiques, nous suivons une ligne éditoriale bien précise, qui a pour but de ne pas publier n’importe quoi, ce qui nuirait à notre crédibilité et, par effet de ricochet, à celle de nos auteurs (comme nous l’expliquons en détail sur la page Notre ligne éditoriale).

Voici donc un rappel des genres que nous ne publions pas : les bandes dessinées et ouvrages au contenu majoritairement illustré, les biographies et autobiographies, les pièces de théâtre et scénarios cinématographiques, les textes religieux, les essais et les recueils.

La cause la plus probable de rejet d’un manuscrit (même s’il est de qualité) est qu’il entre pas dans une de ces catégories, qu’il ne comporte pas 30 000 mots au minimum, ou qu’il n’est pas conforme à la loi (contenu illicite, outrageant, diffamatoire, plagié, etc.).

L’autre motif de rejet d’un texte est son contenu : s’il est criblé de fautes, il sera immédiatement refusé ; s’il n’est pas abouti aux yeux du comité de lecture, l’auteur en sera informé de façon personnalisée et devra revoir sa copie avant de nous le renvoyer pour une nouvelle lecture.

Dernier motif pouvant justifier un refus (malgré la qualité du texte) : la non-utilisation de notre modèle obligatoire de présentation de votre livre. Dans ce cas, vous recevez un mail qui vous explique précisément que l’ouvrage nous intéresse mais que vous devez nous le renvoyer après avoir modifié sa présentation, en utilisant notre modèle obligatoire (voir la page Préparez votre manuscrit).

Comment se passe l'accompagnement des auteurs ?

À partir du moment où votre manuscrit est retenu, vous serez contacté pour une information personnalisée (signature du contrat, réponse aux questions, présentation du planning d’édition, etc.).

Par la suite, vous serez tenu informé de l’avancée des étapes de publication et vous recevrez tous les liens de distribution de votre livre dès qu’il est disponible, de façon à pouvoir en faire facilement la promotion.

Vous recevez un relevé trimestriel récapitulatif de vos ventes par mail, au moment du paiement (vers le 9 des mois de janvier, avril, juillet et octobre).

Votre conseiller éditorial vous contactera régulièrement pour vous informer des opérations menées autour de votre livre et faire un point avec vous.

Quels sont les délais de réponse lors de l'envoi d'un texte ?

À compter de la réception de votre manuscrit, vous serez informé en moins de 48 heures ouvrées d’un éventuel rejet motivé ou de la prise en compte de votre ouvrage par le comité de lecture.

Dans ce deuxième cas, comptez deux mois environ pour obtenir un avis définitif et une prise de contact en cas d’acceptation.

Une fois l’accord de principe transmis, votre livre intégrera le planning éditorial, qui tient compte des échanges répétés entre notre conseiller éditorial et les auteurs (signature du contrat, demande de corrections, proposition de la couverture, etc.), ainsi que des livres déjà en attente au moment de la réception.

Utilisez-vous des DRM ?

Comme nous l’avons toujours expliqué sur le blog M.I.A (le duo d’auteurs fondateurs de la maison), nous sommes farouchement opposés aux DRM, qui constituent selon nous une atteinte aux droits des lecteurs et ne sont en aucun cas une protection réelle contre le piratage.

Si vous avez des questions à ce sujet, nous vous invitons à lire l’article suivant.

Votre conseiller éditorial répondra à vos interrogations restantes le cas échéant.

Pourquoi les paiements ne sont-ils pas possibles dès la fin d'un mois de vente et comment sont-ils effectués ?

D’une part, la plupart des plateformes payent mensuellement, mais avec un décalage de X mois (par exemple, les ventes d’avril sont payées fin juin), et d’autre part, nous souhaitons organiser nos paiements au même rythme que les déclarations des royalties à l’AGESSA (début janvier, avril, juillet et octobre), ceci pour une meilleure efficacité dans notre travail.

Attention : les calculs se font sur le prix de vente HT des livres, et non pas sur les prix publics TTC.

Nous payons les royalties via virement bancaire (ou Paypal, si l’auteur ne dispose pas d’un compte bancaire en euros : ouverture de compte PayPal sans frais), de façon à régler les auteurs rapidement et sans frais annexes.

Que vais-je exactement percevoir comme revenus ?

Pour faire simple, prenons un exemple (non contractuel) : vous avez vendu 100 livres numériques à 2,99 € TTC (prix public) sur Amazon.

  • Amazon nous reverse 2 € nets de taxes par livre (cette somme dépend de la taille du fichier numérique concerné et n’est donc qu’un exemple), soit 200 € pour la totalité des ventes dans cette simulation.
  • Votre part est de 50 % de ces 200 € , soit : 100 € / Notre part est de 50 % de ces 200 €, soit : 100 €.
  • Au moment d’établir votre relevé de versement, nous allons décompter les sommes dues à l’AGESSA au titre des cotisations sociales trimestrielles obligatoires (auteurs résidant en France). Ce décompte est calculé par une déduction de 9,3 % des droits d’auteur versés, qui apparaît dans le bordereau de paiement. Soit 9,30 € de cotisations auteur et 1,10 € de cotisations diffuseur pour cet exemple.
  • Dans cet exemple, vous percevrez donc 100 € – 9,30 € = 90,70 € nets / Nous percevrons donc 100 € – 1,40 € = 98,60 € nets.

Ce décompte sera précisément détaillé dans chacun de vos bordereaux de versement.

Dois-je m'inscrire à l'AGESSA ?

En tant qu’auteur édité, vous êtes automatiquement assujetti aux cotisations sociales que nous réglons pour vous à l’AGESSA, en les décomptant des droits d’auteur que nous vous versons. Vous n’avez rien de particulier à faire pour être en règle à ce niveau.

Par contre, vous pouvez choisir en complément d’être affilié à l’AGESSA (notamment pour cotiser en vue de la retraite), sous certaines conditions et dans le cadre d’une démarche personnelle.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’AGESSA.

Comment déclarer mes droits d'auteur aux impôts ?

Un auteur qui est publié à compte d’éditeur peut déclarer ses revenus en Bénéfices Non Commerciaux sur sa fiche d’imposition (formulaires 2042 et 2042C Pro), dans la limite de 32 900 euros pour l’année 2014, sans avoir à se déclarer comme travailleur indépendant.
Il lui suffit de joindre à son imprimé fiscal un courrier dans lequel il demande à déclarer ses droits d’auteur en BNC.

Nous ne transmettons pas les informations relatives à vos droits d’auteur aux impôts, ce qui signifie que vous ne pouvez pas les déclarer en traitements et salaires.

Notez que cette information vaut aussi pour les auteurs qui s’auto-publient.

Comment envoyer mon manuscrit ou vous contacter ?

Nous recevons les demandes d’information uniquement via la page Contactez-nous et les manuscrits doivent être soumis via le formulaire de la page Envoyer votre manuscrit.

Nous n’acceptons pas les envois postaux et nous vous remercions par avance de ne pas soumettre plusieurs fois le même fichier tant que vous n’avez pas obtenu une réponse par email.

Sous quel format dois-je envoyer mon manuscrit ?

Nous n’acceptons que les manuscrits au format Microsoft Word, afin de faciliter la lecture initiale de votre texte, ses éventuelles révisions, sa future mise en page et sa transformation dans tous les formats requis pour sa distribution.

Afin que tous les livres nous parviennent selon une présentation initiale identique, vous trouverez un modèle à télécharger sur la page Préparez votre manuscrit.

Seuls les livres utilisant cette présentation pourront être définitivement acceptés.

Follows
Shares
Share This

Abonnez-vous à notre newsletter

En rejoignant notre cercle de lecteurs, vous recevrez toutes nos news importantes et profiterez d'offres dédiées, de cadeaux surprise et d'informations réservées à nos abonnés.

Votre inscription est bien enregistrée, merci !