L'édition au service des Auteurs

Fnac.com : résolution des problèmes en cours (ou pas ?)… partie 2

le 27 Juin 2014

Logo_noir_livresDans cet article, nous vous expliquions il y a deux semaines tous les déboires que nous rencontrons avec Fnac.com depuis nos débuts, dont cette fameuse question des prix erronés qui n’a bien sûr pas du tout été réglée depuis.

Elle reste incompréhensible, avec une simple explication inutile de Kobo reçue il y a quelques jours, en réponse à notre énième email à ce sujet (réponse toujours du type : « le problème a été remonté à Fnac.com et on vous tient au courant dans les meilleurs délais… », c’est-à-dire jamais, soyons lucides…).

Le problème a tellement été bien remonté et compris par Fnac.com que tout notre catalogue a définitivement basculé du côté obscur de la Force et apparaît désormais avec des prix erronés sur leur plate-forme de vente, Amazon ayant bien sûr ajusté le prix de tous nos livres à son tour dans la foulée.

Comme nous avons été obligés de nous transformer en petits détectives pour essayer de comprendre ce qui pouvait bien expliquer cette erreur, nous avons décidé de faire des tests (sur le livre Rémoras, qui nous sert toujours de crash-test dans ce genre de situation, puisque nous ne pouvons pas contractuellement faire n’importe quoi avec les livres de nos auteurs…).

En partant du principe que ce livre distribué par Fnac.com semblait perdre des centimes en proportion de son prix de base, nous avons estimé que le problème n’était sans doute pas dû à une politique de prix volontairement à la baisse, mais à un vrai bug de transfert de données.
Nous avons donc remonté le prix de vente du livre chez Kobo, en le mettant à 4,01 € au lieu de 3,99 €, pour voir si la hausse se répercuterait.
Et là, miracle ! 48 heures après, le livre est à 3,99 € chez Fnac.com et non plus à 3,97 €.

Ceci n’explique bien sûr pas pourquoi ce distributeur est équipé d’un logiciel qui chipe des centimes sans que personne chez eux ne bronche, mais cela nous permet au moins de trouver une solution système D pour qu’Amazon (ceux que tout le monde aime bien détester, mais avec qui nous n’avons curieusement jamais aucun problème…) annule ses ajustements de prix à la baisse.

En résumé, voilà donc ce que nous allons être obligés de faire pour tout notre catalogue : augmenter le prix de vente sur Kobo de tous nos livres, en ajoutant 1 ou 2 centimes au prix TTC public, pour compenser la disparition en parallèle des centimes chez Fnac.com (qui varie entre 1  et 2 centimes, selon le prix de base).

Encore une heure de temps intelligemment utilisée pour modifier tout le catalogue, sans compter les questions que nous ne manquerons pas de recevoir, comme « pourquoi vos livres chez Kobo sont plus chers que chez tous les autres distributeurs ? ». Soupir…

Et si le problème technique est subitement réglé demain, il faudra bien sûr refaire toute l’opération en sens inverse. Re soupir…

À bientôt pour d’autres aventures passionnantes avec nos amis de Fnac.com ! 🙂

 


  • Facebook
  • Twitter
  • Google
  • Pinterest
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Blogger
  • Digg
  • Add to favorites
  • Email

Comments

comments

    3 Commentaires

  1. Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu’on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente.
    J’ai entendu quelqu’un parler de Shadoks ?
    alors sachez bien qu’Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes…. c’est le professeur Shadoko qui l’a dit à propos de la FNAC !

    Thierry Pingault

    29 juin 2014

    • Le professeur Shadoko a raison… 🙂

      Hélène Jacob

      29 juin 2014

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *