Sélectionner une page

Interview auteur : Amy Alex

11 Nov 2014 | Interviews auteurs | 2 commentaires

Amy se prête à son tour au jeu de l’interview auteur.

Rappel du principe : 10 réponses au moins parmi une vingtaine de questions qui sont proposées à nos auteurs.

De quoi vous permettre de mieux connaître l’auteur du tout récent À l’ombre du soleil, son premier titre publié le 10/11.

Amy AlexQu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire et à quand remonte cette passion ?

J’envie l’éloquence de ceux qui manient les mots et discourent avec aisance.
Enfant, j’étais un peu la Céline d’Hervé Heurtebise. Céline souffrait d’eurotophobie, moi j’étais rouquine…
À l’adolescence, les moqueries des « copains » alimentèrent mon complexe de différence. Au tableau c’était l’horreur, les mots se bloquaient ou se précipitaient… Alors je remplissais mon journal intime où j’exprimais tout ce que je n’arrivais pas à verbaliser. Mes profs appréciaient mes dissertations… et voilà !


Quelles sont vos sources d’inspiration ?

La vie, l’actualité, mes propres expériences.
L’affaire « Grégory » m’a profondément marquée. Le petit garçon a été assassiné un mois après la naissance de mon fils. Il avait 4 ans, l’âge de ma fille. Le déchaînement médiatique qui « rendait SA justice » m’a horrifiée.
Quelques années plus tard, un de mes collègues (et ami) a utilisé mon ordi dont il connaissait les codes d’accès et effectué des transactions frauduleuses à son profit. L’escroquerie a été découverte un an plus tard. Les soupçons se sont bien sûr portés sur moi que tout accusait. C’était un cauchemar ! La vérité a fini par éclater et mon « gentil » collègue a été confondu… au pire si je n’avais pas pu établir mon innocence, j’aurais été virée, mais quand il s’agit d’un meurtre ? C’est à partir de là qu’est né « À l’ombre du soleil ».


En dehors de l’écriture, vous avez des hobbies ou d’autres passions artistiques ?

J’ai développé le goût des voyages et la découverte de cultures différentes au fil des affectations de mon père.
Dans le domaine artistique, la danse classique a toujours été une passion, j’aurais adoré en faire mon métier, la vie en a décidé autrement.


D’autres projets d’écriture en cours ? Si oui, pouvez-vous en parler ?

C’est encore une affaire policière qui me titille, mais non vous n’en saurez pas plus !


Que pensez-vous de l’édition numérique (avantages/inconvénients) ?

C’est une façon unique d’avoir en permanence à portée de main, une bibliothèque de nos auteurs préférés. Je ne lui trouve pas d’inconvénients puisqu’elle ne nuit pas à la version papier, elle la complète.


Si vous écrivez sous pseudo, pourquoi et comment l’avez-vous choisi ?

Je suis « Amy » depuis toujours pour ma famille et mes proches. Mon vrai prénom, Anne-Marie, c’était à l’école puis au boulot. Alex est mon mari depuis 40 ans : Amy ALEX, ça coulait de source !


Des auteurs de référence à citer qui influencent votre écriture ?

Je n’ai pas d’auteurs attitrés ni de style défini, j’ai plutôt des livres phares qui jalonnent ma vie : le Da Vinci Code par exemple, Dan Brown avec son talent extraordinaire a réussi à mettre à mal mes convictions religieuses.


En publiant un livre, quel est votre objectif principal ?

Je n’avais pas d’objectif particulier, j’étais contente d’avoir réussi à construire une histoire dans laquelle je livrais un peu de moi, de mes idées, de mes sentiments à travers des personnages que j’avais créés, j’ai adoré ! Que mon roman passe en comité de lecture, plaise à EHJ qui décide de le publier… c’est tout simplement fantastique !


Un conseil que vous donneriez à une personne qui se lance dans l’écriture de son premier livre ?

De s’accrocher, d’aller au bout de son histoire. En fait, c’est le conseil de Bernard Werber dans son atelier d’écriture.


Un livre réussi, pour vous, qu’est-ce que c’est ?

C’est un livre que l’on n’arrive pas à lâcher et que l’on referme à regret sur le mot FIN.


Les lecteurs d’Amy peuvent la suivre sur Facebook : voir sa page

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

2 Commentaires

  1. Manou Fuentes

    Bonjour,
    J’aime bien Amy. Je sens que c’est une femme très douce et compréhensive. Je la sens d’autant mieux que je m’appelle moi aussi Anne Marie. Manou est le surnom que ma mère, mon père et toute m famille m’ont donné alors que j’étais enfant. J’etais egalement timide. J’ai moi aussi été frappée par l’horreur et le retentissement médiatique de l’affaire Gregory. Je suis contente d’avoir téléchargé le livre d’Amy. J’espère avoir le temps de le lire bientôt.

      (Citer)  (Répondre)

    Réponse
  2. Amy ALEX

    Commentaire
    Manou Fuentes,

    Merci Manou. J’espère que mon roman te plaira autant que j’ai aimé les tiens.

      (Citer)  (Répondre)

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follows

Abonnez-vous à notre newsletter

En rejoignant notre cercle de lecteurs, vous recevrez toutes nos news importantes et profiterez d'offres dédiées, de cadeaux surprise et d'informations réservées à nos abonnés.

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Shares
Share This