Sélectionner une page

Interview auteur : Audrey & Natacha Ajasse

14 Avr 2014 | Interviews auteurs | 0 commentaires

Audrey et Natacha Ajasse répondent à leur tour, en duo, à l’interview-auteur.

Rappel du principe : 10 réponses au moins parmi une vingtaine de questions qui sont proposées à nos auteurs.

De quoi vous permettre de mieux connaître les deux plumes qui se cachent derrière Croc-Odile, sorti lundi dernier.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire et à quand remonte cette passion ?

Nous écrivons des histoires depuis l’été de nos 6 ans. Nous avons commencé à écrire sous l’impulsion de notre mère, chacune de notre côté.
A l’adolescence, nous nous sommes mises à écrire ensemble. Notre premier roman commun était un policier et ce fut un fiasco ! Écrire à quatre mains a été un parcours du combattant !
Pourtant, lorsque nous avons décidé d’écrire Croc-Odile, les choses se sont mises en place beaucoup plus simplement. Le fait qu’il y ait de nombreux personnages nous a permis de modeler chacune les nôtres et donc d’écrire ensemble plus sereinement.
Nous avons toujours aimé lire, écouter et raconter des histoires, c’est pourquoi l’envie d’écrire est venue plutôt naturellement.


Vous écrivez le matin, le soir, la nuit ? Suivez-vous une organisation précise pour planifier vos séances d’écriture ?

Nous écrivons très rarement la nuit, mais nous n’avons pas de plage horaire précise. Nous essayons d’écrire le plus souvent possible, surtout pendant les vacances scolaires, du fait de nos métiers respectifs. Lorsque nous écrivons, nous rédigeons des chapitres entiers, que nous relisons régulièrement afin de les perfectionner.


Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Nos sources d’inspiration sont diverses. Nous lisons beaucoup de choses très différentes : des romans policiers (nous faisons d’ailleurs partie depuis quelques années du jury du salon du polar de Montigny), des romans de jeunesse (tous âges), des classiques, des romans fantastiques, des thrillers,…
Plus précisément, pour l’écriture de Croc-Odile, nous avons été inspirées par la série « Quatre filles et un jean » de Ann Brashares, « Tandis que j’agonise » de Faulkner et « La Fin de Horn » de Christoph Hein en ce qui concerne la forme, c’est à dire la multiplicité des points de vue.
Ce qui nous a donné envie d’écrire sur le harcèlement scolaire est un roman que nous avons lu toutes les deux lorsque nous étions adolescentes : « Un élève de trop » de Julia Jarman.

Les romans préférés de Natacha : « Un roi sans divertissement » de Giono, « Nymphéas noirs » de Michel Bussi et « L’heure zéro » de Agatha Christie.
Les romans préférés d’Audrey : « Jane Eyre » de Charlotte Brontë, « Ça » de Stephen King et la saga « Harry Potter » de J.K. Rowling.


En dehors de l’écriture, vous avez des hobbies ou d’autres passions artistiques ?

Oui, la peinture, la musique et l’origami.
Nous aimons également beaucoup la cuisine, qui fait d’ailleurs partie intégrante de notre roman.


D’autres projets d’écriture en cours ? Si oui, pouvez-vous en parler ?

Nous avons trois nouveaux projets en cours et déjà bien avancés : une nouvelle déjà presque entièrement écrite pour un recueil EHJ sur le thème du voisinage, un roman qui se passe dans un haras en Normandie et enfin un roman d’amour sur fond de Seconde Guerre mondiale.
Nous avons aussi d’autres idées qui ne sont pas abouties, comme un roman policier et un roman fantastique.
Dans l’absolu, nous aimerions également écrire deux suites à Croc-Odile pour continuer de faire évoluer nos personnages jusqu’à l’université.


Que pensez-vous de l’édition numérique (avantages/inconvénients) ?

Personnellement, nous n’avons jamais eu de livre numérique car nous préférons le contact avec le papier. Néanmoins, cette forme de lecture séduit de plus en plus de lecteurs, et nous comprenons pourquoi : c’est pratique, bon marché et facile à transporter. Le fait que Croc-Odile soit publié sous format numérique et papier nous convient parfaitement puisqu’il touchera ainsi un plus grand public.


Vous êtes plutôt chien ou chat ? Vanille ou chocolat ? Thé ou café ?

Natacha : je suis plutôt chien, j’ai d’ailleurs le projet d’adopter un cavalier King Charles. je ne suis ni vanille ni chocolat mais plutôt menthe. je suis très tisane et café (noir s’il vous plaît !)

Audrey : je suis plutôt chat, j’ai une chatte européenne d’un an. je suis très chocolat mais aussi vanille. J’aime le thé au jasmin et le cappuccino.


Votre musique préférée ? Écrivez-vous en musique ?

Nous adorons la musique, nous écoutons énormément de variété française, de rock, de classique… Audrey joue de la flûte depuis de longues années. Mais nous n’écrivons jamais en musique. Nous avons besoin de pouvoir nous parler pour écrire et la musique nuit à notre concentration.


À travers vos livres, quel(s) message(s) souhaitez-vous véhiculer ?

Dans Croc-Odile, deux idées prédominent :
1. que personne n’est tout noir ou tout blanc, que les choses sont toujours nuancées et que chacun a son point de vue et sa vérité.
2. que dans la responsabilité générale (par exemple pour le harcèlement scolaire mais pas uniquement) chacun a sa petite part de responsabilité mais aussi sa petite part de liberté et de libre arbitre et que parfois une personne peut tout changer.


En publiant un livre, quel est votre objectif principal ?

Être lues. On peut toujours se dire chez soi, tout seul, que ce qu’on a écrit est bien, si personne n’aime, c’est qu’il y a encore du travail !


Pourquoi avoir choisi les Éditions HJ pour publier votre ouvrage ?

Nous avons entendu parler des Éditions Hélène Jacob par Mélissa Restous, auteur de Dix Avril. Comme nous avions aimé son roman et le travail fourni par l’éditeur, nous avons décidé de leur envoyer notre manuscrit.


Un conseil que vous donneriez à une personne qui se lance dans l’écriture de son premier livre ?

Nous nous garderions de donner des conseils. « Écrire est une entreprise tellement solitaire » disait Sagan, et nous sommes tout à fait de cet avis ! Écrire est quelque chose de tellement personnel que chacun fait en fonction de ce qu’il est. La seule règle à suivre, c’est la sienne ! Quand on applique les conseils des autres, on se perd souvent.


Un livre réussi, pour vous, qu’est-ce que c’est ?

C’est un livre qui est lu par beaucoup de gens et qu’on aime relire. C’est un livre qui voyage avec vous et qui vous transforme.


Quelles phases émotionnelles avez-vous traversées au fil de la création de votre livre (écriture, envoi de manuscrit, signature de votre contrat, publication, etc.) ?

Du découragement parfois, d’ailleurs il y a eu de longues périodes de pause entre l’écriture de la première et de la deuxième partie et à la fin, avant de retravailler l’ensemble. Ces phases ont été suivies de grands moments de joie de voir l’évolution des personnages.
La fin a été transformée grâce à des périodes de doute sur les personnages, ce qui nous a permis d’être plus précises dans le message que nous souhaitions véhiculer.
En ce qui concerne l’édition, nous avons envoyé notre manuscrit à trois maisons d’édition (en dehors des Éditions Hélène Jacob) et il a été accepté par deux d’entre elles. Donc nous n’avons pas vraiment connu de parcours de combattant lié à l’édition, fort heureusement d’ailleurs, parce qu’il est probable que nous nous serions découragées, sinon.


Vous êtes plutôt voiture ou vélo ? Mer ou montagne ? Cinéma ou télévision ?

Natacha : je suis obligée d’aller travailler en voiture, mais je fais plusieurs heures de vélo par semaine, pour le plaisir. Je suis plutôt mer, bien que je n’aime pas me baigner. J’adore me promener sur les plages normandes.
J’adore les séries (Desperate housewives, Esprits criminels, Castle, Lie to me, Un village français, Heartland, Fais pas ci fais pas ça,…) je suis donc très télévision.

Audrey : Je ne suis ni voiture ni vélo mais plutôt pieds ! J’ai la chance de pouvoir aller travailler à pied et j’ai pris l’habitude de le faire.
Je suis également plutôt mer et plages normandes bien que je sois souvent allée à la montagne. Je préfère les randonnées à plat et les paysages maritimes.
J’adore le cinéma mais j’y vais très peu. Je regarde énormément de films et de séries (Urgences, notamment) sur mon lecteur DVD.


Si c’était à refaire, est-ce que vous réécririez votre ou vos livres de la même façon ?

Tout à fait. Croc-Odile a reposé suffisamment longtemps pour qu’on soit sûres que c’est exactement ce qu’on voulait écrire, on ne changerait pas la plus petite virgule parce qu’on a déjà transformé tout ce qui ne nous plaisait pas lors de nos très nombreuses relectures.


Posez-vous une question qui ne fait pas partie de cette liste et répondez-y.

« Quel est le personnage que vous préférez dans votre livre ? »
Natacha : J’aime beaucoup Cassandre et Marie-Odile, dans cet ordre-là. Cassandre pour sa lucidité et sa gentillesse, et Marie-Odile pour son combat.
Audrey : Grégory sans hésiter, c’est le personnage que j’ai le plus façonné moi-même, il a le courage de ses opinions.

« Quelle citation de votre roman préférez-vous ? »
« Ce qui reste de tous les voyages, est le parfum d’un rose fanée » de Tumerkan


Les lecteurs d’Audrey et Natacha peuvent les suivre sur Facebook : voir leur page

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follows

Abonnez-vous à notre newsletter

En rejoignant notre cercle de lecteurs, vous recevrez toutes nos news importantes et profiterez d'offres dédiées, de cadeaux surprise et d'informations réservées à nos abonnés.

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Shares
Share This