Sélectionner une page

Comment lire en numérique

liseuses

Nous sommes une maison d’édition qui propose ses livres en numérique avant tout, car nous sommes convaincus qu’il s’agit d’un mode de lecture plus pratique, plus écologique et moins coûteux que la lecture systématique sur papier.
Or, les lecteurs « novices » ont parfois du mal à comprendre les aspects techniques de la lecture numérique, faute d’un résumé simple qui en explique les points essentiels.

Voici donc un petit récapitulatif très généraliste qui va balayer les points clés de la lecture numérique et le lexique associé.
(Cette page est une copie d’un article créé initialement pour le blog M.I.A et remis au goût du jour pour aider les lecteurs EHJ à mieux comprendre la lecture numérique tout en permettant à nos auteurs de démocratiser ce mode de lecture autour d’eux).

Lire en numérique, ça veut dire quoi ?

La lecture numérique sous-entend que vous lisez sur autre chose que du papier et que vous utilisez pour cela un support dématérialisé : un « livre numérique » (ou livrel / ebook).
C’est à la portée de tout le monde, car télécharger et lire un ebook est aussi simple que de prendre un livre sur les rayons d’une bibliothèque… pas besoin d’être un gourou de l’informatique ou un geek acharné pour s’y mettre. 🙂


Les différentes façons de lire en numérique :

Il existe des tas de manières de lire en numérique, de la plus simple à la plus sophistiquée.

  • Vous lisez en numérique dès lors que vous utilisez votre ordinateur (par exemple pour lire un fichier .pdf).
    Évidemment, ceci reste une expérience de lecture numérique très primaire et peu confortable, en tout cas pas comparable à l’utilisation d’un appareil dédié.
    La plupart des vendeurs d’ebooks vous proposent d’installer un logiciel rendant possible la lecture de leurs produits sur ordinateur.
    Par exemple, vous pourrez télécharger gratuitement de quoi lire les ebooks au format .ePub (avec l’application d’Adobe Digital Edition) et les ranger à l’intérieur de l’application, comme avec une vraie bibliothèque.
  • Vous pouvez lire en numérique sur un support électronique multimédia, comme un smartphone ou une tablette.
    Ici, vous êtes un cran au-dessus de la lecture sur ordinateur, même si ces appareils ne sont pas seulement dédiés à la lecture : transportables, tactiles, ils vous permettent d’emporter votre lecture partout avec vous.
    Selon leur marque, ils pourront prendre en charge un ou plusieurs formats.
  • Vous pouvez enfin utiliser une liseuse numérique ou reader.
    Là, vous atteignez le confort de lecture que vous éprouvez sur papier, avec un appareil dédié à la lecture et à quasiment rien d’autre.
    La plupart des liseuses sont vendues par des distributeurs qui proposent aussi un catalogue de livres (la réciproque n’étant pas forcément vraie), ce qui simplifie l’achat des ebooks, puisque votre appareil est automatiquement synchronisé à votre compte acheteur et récupère facilement un livre que vous commandez chez ce même vendeur (par exemple, si vous possédez un Kindle, chaque fois que vous achetez un ebook chez Amazon, votre liseuse le télécharge directement dès que vous la connectez à un réseau Wi-Fi).


La notion de format : comment s’y retrouver
 ?

Bien évidemment, ce serait trop simple si un seul format universel existait ! Il existe quelques standards que vous devez connaître pour y voir clair :

  • Le pdf : format universel utilisable sur tout ordinateur en installant simplement le logiciel gratuit Adobe Reader.
    Attention, il n’est pas du tout optimisé pour une lecture sur liseuse car ce n’est pas son rôle : si vous lisez un fichier .pdf sur liseuse, vous risquez d’avoir un affichage très très vilain…
  • L’ePub : format ouvert et très courant / proposé par presque toutes les plate-formes de vente d’ebooks (mais pas Amazon et l’Ibookstore) / peut être utilisé sur ordinateur (cf plus haut) et sur une majorité de liseuses.
  • Le format propriétaire .azw de Kindle (similaire au format .mobi) : Amazon tient à ses clients et a donc fait en sorte que ses ebooks Kindle ne soient lisibles que sur ses liseuses (en théorie, car en pratique, il est possible de contourner le problème).
    Ceci dit, Amazon propose d’installer l’application de lecture Kindle sur certains appareils tiers, la réciproque n’étant pas forcément vraie…
  • Le format propriétaire iBook d’Apple : même chose avec son plus gros concurrent, qui bloque les contenus récupérés sur iTunes aux seuls appareils de la marque.


Je suis perdu !! Comment m’y retrouver dans tous ces formats et appareils ?

Pas de panique, nous vous proposons un petit tableau qui reprend les formats et terminaux des distributeurs qui vendent nos livres, histoire de mieux vous aider à vous repérer.

Ces informations ne remplacent bien évidemment pas la véritable notice technique de chacun des supports cités…

À l’aide de ce tableau, vous pouvez par exemple comprendre qu’un fichier iBook téléchargé chez iTunes ne pourra pas être lu dans une liseuse Sony (pas de format « passerelle ») mais par contre qu’un fichier epub téléchargé chez la FNAC pour votre liseuse Kobo pourra aussi être lu sur une liseuse de Sony (sous réserve que le livre n’est pas protégé par des DRM).

Enfin, si vous ne voulez surtout pas vous compliquer la vie et que vous lisez sur smartphone Android ou sur tablette, vous pouvez aussi découvrir notre catalogue via Youboox et son application de lecture streaming qui s’occupe de tout : vous n’achetez pas les livres, mais payez un abonnement forfaitaire en échange d’un accès illimité.
Dans ce cas, la question du format de fichier ne vous concerne plus. 🙂


Et les DRM dans tout ça ?

Les DRM (verrous numériques), déja largement évoqués dans cet article du blog M.I.A, sont un élément complémentaire à prendre en compte : ils brident notamment les échanges de fichiers, indépendamment des restrictions de format liées aux plate-formes de diffusion elles-mêmes.
En d’autres termes, un ePub (pourtant théoriquement lisible sur plusieurs terminaux) peut ne pas être transportable vers une autre liseuse, simplement parce qu’il contient des DRM.

Nous sommes farouchement opposés aux DRM chez EHJ, ce qui vous fera un souci technique de moins à gérer avec nos propres livres.

En espérant que cette page vous permettra d’y voir un peu plus clair, et que vous ne vous retrouverez plus à vous demander pourquoi vous n’arrivez pas à télécharger un ebook Kindle d’Amazon sur votre liseuse Kobo… 🙂

Follows
Shares
Share This

Abonnez-vous à notre newsletter

En rejoignant notre cercle de lecteurs, vous recevrez toutes nos news importantes et profiterez d'offres dédiées, de cadeaux surprise et d'informations réservées à nos abonnés.

Votre inscription est bien enregistrée, merci !